UN PEU D'HISTOIRE
BOOFZHEIM, localité de 1172 habitants située à 30 km au sud de STRASBOURG et à proximité de la fontière allemande, dans la région du " Grand Ried " délimitée par le Rhin et l'Ill à qui elle doit d'ailleurs la diversité de son environnement naturel :  ses richesses, ses variétés et ses innombrables charmes.
En quittant la commune par la route départementale menant à BENFELD, chef-lieu du canton, l'on franchit le canal du Rhône au Rhin . Sur ses berges est aménagée une piste cyclable (voir plan) qui permet aux adeptes du vélo de rejoindre STRASBOURG.
Quant aux amateurs de nautisme , ils peuvent au port de Plaisance de Boofzheim,  louer une embarcation qui les transportera sur les 320 kilomètres du canal et leur fera découvrir les 164 écluses.
Des hébergements diversifiés, le camping-caravaning du Ried à la sortie Est de la Commune, pour de  plus amples renseignements cliquer sur le lien : http://www.camping-ried.com/index1.html .
Egalement des gîtes ruraux au coeur du village,  qui vous permettent de découvrir en profondeur le Ried et la Plaine d'Alsace, son histoire, son agriculture, ses arts et traditions populaires.
BOOFZHEIM village fleuri  inscrit dans la tradition alsacienne, s'efforce d'améliorer le cadre de vie, de valoriser la qualité d'accueil et figure parmi les villages récompensés par le Conseil Général du Bas-Rhin pour leur fleurissement.

CURIOSITéS
L'église catholique (rue de Rhinau) , dont le clocher et des parties de la nef datent du 16e siècle, préserve un joyau, un autel en bois surmonté d'un tableau de J.Melling daté de 1785 représentant Saint Etienne lors de sa lapidation et montant au ciel, toile qui classe l'édifice monument historique.
Au coeur du village quelques rares maisons anciennes, riches en colombage, datant du 17e et 18e siècles ont échappé aux diverses périodes de troubles.

HISTORIQUE
L'origine de  BOOFZHEIM ,  est sans doute l'association du nom  "boeuf"  et de la particule germanique  "heim"  (village).
A l'époque Mérovingienne, les premiers villages créés portèrent le nom de la tribu qui s'y était installée. En 401, une des tribus alémaniques installées à Boofzheim était sans doute issue du clan de Boffi ou Boofo, qui aurait été le nom du chef-fondateur du village.
Les tribus alémaniques, à cette époque, avaient leur dialecte dont est issu notre parler alsacien.
( Les différents noms du village : Boofi -Boffesheim - Bofftsheim - Boffsheim - bobotzheim - Booftzheim - Booffzheim et enfin Boofzheim )
La découverte de pièces de monnaies romaines en bronze, dans le village, laisse supposer la présence romaine. Vers 1221, l'évêché de Strasbourg et l'abbaye de St Etienne s'emparèrent de l'essentiel des biens du village.
En 1501, la famille Mieg devient Seigneur de Boofzheim et donne ses armoiries à la commune.


Lettre de l'empereur Frédéric III octroyant à la famille MIEG ses Armoiries:
Un écusson coupé dont le chef est honoré par un  lion léopardé de gueules sur un champ d'or, et dont la partie inférieure sur un champ d'azur porte deux étoiles d'or. Le cimier est couvert d'ailes déployées, coupées des mêmes couleurs de l'écusson.

En 1545, la réforme est introduite par la famille Mieg et l'église St Etienne est transformée en temple puis, entre 1687 et 1854, elle servira simultanément aux deux cultes. En 1855, le sanctuaire est cédé aux catholiques, la communauté protestante ayant fait édifier sa propre église .

BOOFZHEIM a surtout souffert lors de la Seconde Guerre mondiale, le village a été sinistré à plus de 30% et les habitants ont été évacués en 1939 vers la Dordogne. Les communes de BOOFZHEIM et de ST AUBIN DE CADELECH  (DORDOGNE) ont confirmé leur lien d'amité par un jumelage en août 1986.  
Je vous conseille de vous procurer le Livre édité à l'occasion du Centenaire de la Caisse de Crédit Mutuel par les Editions COPRUR en 1991 et qui relate l'histoire du village depuis sa naissance.

D'autre part, un internaute allemand nous a fait parvenir une copie d'un article paru dans un journal bavarois, qui laisse à penser que BOFZHEIM en Allemagne est étroitement lié à BOOFZHEIM en Alsace  par la famille MIEG ( Emmanuel MIEG de Boofzheim a d'ailleurs confirmé cette relation avec le Heimatpfleger, régisseur de Karlskron)